Metre

Grap mesure son impact !

Depuis 1 an, un petit groupe de travail au sein de Grap étudie la manière dont on peut mesurer l’impact de notre coopérative sur le plan social, écologique et démocratique. Après plusieurs ateliers de travail, recherches, entretiens et questionnaires réalisés auprès des membres de Grap depuis 1 an, on peut déjà tirer quelques résultats de ce long chantier. On vous explique tout !

L’étude d’impact c’est quoi et à quoi ça sert ?

L’étude d’impact, c’est un outil d’évaluation de l’impact écologique et social de nos actions. C’est un des chantiers stratégiques qui découle du plan stratégique 2020-2025 voté en AG en novembre 2019. Avec l’étude d’impact nous voulons mettre en avant notre ADN commun, autour d’une communication forte sur nos différences et nos valeurs ! Ce sont les financements publics obtenus de l’Etat (French Impact) et du Fonds Social Européen (Appel à projet Changement d’échelle) qui nous permettent de financer le temps de travail de l’équipe nécessaire au lancement de l’étude.

Un outil de communication auprès de 3 publics cibles :

– Pour nous-mêmes : On fait beaucoup de choses, mais concrètement quel est notre impact ? Où est-ce qu’on en est ? Est-ce qu’on s’améliore ?

Pour le grand public : Pouvoir valoriser vos actions et vos efforts auprès des clients des activités de Grap et faire valoir leur différence pour se démarquer auprès de la concurrence dans un contexte où le bio et le zéro déchet ne sont presque plus des facteurs de différenciation.

Pour les financeurs de Grap : Démontrer la pertinence de l’action de Grap afin de convaincre les pouvoirs publics et ainsi sécuriser nos financements à moyen terme.

Et maintenant, où on en est ?

Après un an de réflexion autour de cette question, on a réussi à défricher 3 axes de travail qui nous semblaient essentiels :

 1. L’émancipation par le travail : Est-ce que faire partie de Grap permet une évolution professionnelle et un épanouissement personnel ?

2. Quels impacts sur le secteur de l’alimentation durable ? : Notre action permet-elle d’avancer vers une alimentation plus résiliente ?

3. Développement économique des territoires : L’action de Grap permet-elle de pérenniser les activités, de développer l’emploi et les territoires ?

Et les résultats alors ?

En décembre dernier, un questionnaire a été envoyé à tou·tes les coopérateur·ices, voici un aperçu des premiers résultats (111 réponses sur environ 180 personnes) :

Thème « Entrepreneuriat »

À la question « Est-ce que vous vous considérez plutôt comme… », 90% des femmes et 87,5% des hommes se considèrent comme entrepreneur.es ou entrepreneur.es salarié.e de leur activité. Si l’on observe les statistiques nationale (Rapport de l’INSEE SINE 2018), en 2018 les femmes représentaient seulement 29% des entrepreneurs Français.

Réponses des membres de Grap hommes :

Réponses des membres de Grap femmes :

100% des personnes ayant répondu au questionnaire sont fièr.es de travailler dans leur structure et partagent les valeurs véhiculées par leur activité !

A la question : « Pensez vous que faire partie du Grap vous fait prendre conscience de certains enjeux actuels (politiques, sociétaux, environnementaux) ? », 81% des personnes ont répondus « plutôt oui » ou « tout à fait ». Voici les réponses :

Thème « conditions de travail » :

La quasi-totalité des personnes ayant répondu au questionnaire ont le sentiment que la décision leur revient quant à la définition de leur temps de travail. Les seules personnes ayant répondus plutôt non ou pas du tout, sont en général raison d’une activité seule ou à défaut de ne pas avoir une case « pas le choix ».

La suite des résultats de l’étude dans les prochains mois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *